Fermin Leizaola recevra le prix Manuel Lekuona 2017 d'Eusko Ikaskuntza

Prix

07/09/2017

Fermin Leizaola recevra le prix Manuel Lekuona 2017 d'Eusko Ikaskuntza

Le jury a souhaité saluer le travail sans pareil et  généreux mené dans le domaine de l’ethnographie basque.

C’est Fermin Leizaola ( Donostia, 1943) expert dans le domaine de l’ethnographie et du patrimoine matériel, qui recevra le prix Manuel Lekuona 2017 d’Eusko Ikaskuntza. Cette année,  le jury a souhaité saluer « le travail sans pareil et  généreux mené dans le domaine de l’ethnographie basque ».  Le jury a voulu souligné que le travail de Leizaola ne se limite pas qu’au domaine de l’ethnographique. En effet il a mené bon nombre de travaux dans les domaines de l’anthropologie, la culture matériel, autour de la vie des bergers, de l’architecture traditionnelle, du patrimoine et aussi beaucoup de travaux en relation avec les musées.

Le choix du lauréat a été décidé par un jury populaire et institutionnel. Le vote des membres d'Eusko Ikaskuntza a valu environ 30% dans le résultat, celui de la communauté basque globale 10%, et les 60% restants sont restés entre les mains du jury institutionnel. Il faut souligner le fait que la participation a augmenté de 10%, démontrant que ce prix a de plus en plus d’importance pour la société basque.

Le jury institutionnel est composé par : l’association Euskalerriaren Adiskideen Elkartea, d’Euskalzaindia (l’Académie de la Langue basque), de l’association Aranzadi Zientzia, de Labayru, de la fondation Jose Miguel Barandiaran, d’Euskal kultur erakundea (Institut culturel basque), de l’Institution du Prince de Viana et d’Eusko Ikaskuntza.

Le prix Manuel Lekuona a été créé en 1983 afin de rendre hommage aux personnes dont l’œuvre complète a apporté une contribution importante à la communauté basque. Le prix Manuel Lekuona a distingué Jean Louis Davant,  Jorge Oteiza, Jose Miguel de Azaola, Justo Garate, Bernardo Estornes, Carlos Santamaria, Jose Ignacio Tellechea Idigoras, Jose Mª Jimeno Jurio, Eugene Goyheneche, Micaela Portilla, Elias Amezaga, Menchu Gal, Antxon Aguirre Sorondo, Joan Mari Torrealdai edota Manuel Lekuona lui-même.

Une sculpture en bronze de Saria Remigo Mendiburu symbolise cette distinction. 

Résumé de la biographie de Fermin Leizaola:

Ethnographe et expert en patrimoine matériel,  il entre en 1958 dans l’association scientifique Aranzadi dans le domaine de la préhistoire. De plus il étudie aussi la spéléologie. Ensuite il décide qu’il est moins urgent d’étudié les grottes, et s’intéresse aux modes de vie des bergers, éleveurs et paysans. 

En 1965 il publie nombre d’articles liés à l’anthropologie, à la culture matérielle, à la vie de berger, à l’architecture traditionnelle, au patrimoine et aux musées. En 1975 il reçoit le prix I Jose Miguel de recherche grâce au travail de recherche « Artzaingoa Euskalerrian gaur egun » (Le métier de berger de nos jours) (publié sous le titre « Euskalerriko Artzaiak »
Vers  la fin des années 70, il développe l’idée de créer un atlas ethnographique du Pays Basque, pour cela, il dirige et coordonne le groupe de recherche chargé de collecter les dialectes et parlé basque selon la zone  géographique.

Fermin Leizaola a commencé à constituer le recueil du fond ethnographique de la députation foral de Guipuzkoa. Découlant de ce travail le projet Zaharkinak (1989-2004), focalisé sur l’élaboration de l’inventaire ethnographique du Pays Basque et à la mise en valeur de ce patrimoine de grande envergure oublié et méconnu. En 2009 l’institution foral lui remet le 1er prix du patrimoine. La même année, la sociedad de Ciencias Areanzadi lui octroie la médaille d’or (Insignia de Oro). De plus il est  directeur du département d’ethnographie de cette même institution et fait aussi parti du comité scientifique du média Munibe. Anthropologie et archéologie.

Expert en  ethnographie, il a donné beaucoup de conférence au Pays Basque mais aussi à l’étranger. Il a aussi participé à de nombreux congrès et symposium.